Les chauffeurs des TEC Namur partiront en grève si le stationnement sauvage continue

29/06/13 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Source: Le Vif

(Belga) Les chauffeurs des bus TEC de Namur menacent de partir en grève si la situation de stationnement intempestif et infractionnel de la rue de l'Ange n'était pas solutionnée, a signalé le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, dans un communiqué.

Les chauffeurs des TEC Namur partiront en grève si le stationnement sauvage continue

Transformée en zone de rencontre début 2011, la place de l'Ange est un espace public où piétons et cyclistes sont prioritaires sur les véhicules, camions et bus, et où la vitesse maximale est de 20 km/h. Le stationnement y est interdit, sauf zones PMR et en soirée. L'arrêt pour charger et décharger est autorisé. "Depuis plusieurs mois, les chauffeurs de bus éprouvent des difficultés à y circuler, ce qui est dangereux pour les usagers de la place. Cette menace de grève pénaliserait tous les usagers des transports en commun qui se rendent au centre-ville, à fortiori en cette période de soldes", a expliqué Maxime Prévot. A la demande du bourgmestre et de Patricia Grandchamps, échevine de la Mobilité, la zone de police de Namur patrouillera quotidiennement dans cette zone de rencontre afin de sanctionner toute infraction. Diverses actions de prévention, d'information et de répression avaient été menées, en vain, par la Ville et la police, souligne le bourgmestre: sensibilisation par les gardiens de la paix, dépôt de feuillet informatif sur les pare-brises, signalisation digitale mobile de la police entre autres. Six mois après l'instauration de cet espace de rencontre, 1.800 procès-verbaux avaient été dressés pour stationnement interdit. (Belga)

Nos partenaires