Les chauffeurs De Lijn du dépôt d'Asse protestent contre un supérieur trop zélé

15/01/13 à 11:39 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

(Belga) Par leur action de grève spontanée mardi marin, les chauffeurs du dépôt De Lijn de Asse entendent protester contre les sanctions arbitraires prises par le chef de la région de Grimbergen. La grève est suivie par l'ABVV (pendant flamand de la FGTB) et l'ACLVB (syndicat libéral) et durera probablement toute la journée. Selon le délégué ABVV Ronnie Danckaerts, 43 des 49 chauffeurs prennent part à l'action, qui touche essentiellement les lignes entre Asse et Bruxelles.

Les chauffeurs De Lijn du dépôt d'Asse protestent contre un supérieur trop zélé

"Nous pointons le problème depuis des mois, et il se présente dans d'autres dépôts de la région de Grimbergen. Il est reproché à l'homme d'être trop sévères, de rédiger des rapports et de donner des sanctions pour toutes sortes de futilités." Le délégué pointe également le caractère arbitraire des sanctions, certains travailleurs étant réprimandés pour ce que d'autres peuvent se permettre. "Une nouvelle discussion ce matin a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", ajoute Ronnie Danckaerts. Les syndicats demandent un entretien franc avec le chef de région de Grimbergen sur la situation actuelle. "Les délégués ayant essayé d'en parler ces derniers mois se sont ramassés une volée de bois vert", explique le syndicaliste. L'ACV, l'aile flamande de la CSC, n'a pas suivi le mouvement de grève, estimant que la situation n'était pas assez grave pour une telle action. Une action de l'ABVV et de l'ACLVB est également en cours au dépôt de Meerbeke, en Flandre orientale, pour protester contre l'organisation des services. (DIRK WAEM)

Nos partenaires