Les catastrophes ont fait moins de victimes en 2012

17/10/13 à 04:05 - Mise à jour à 04:05

Source: Le Vif

(Belga) Les catastrophes ont causé moins de morts, de blessés et de sinistrés en 2012 que pendant toute autre année de la dernière décennie, ressort-il jeudi de l'édition 2013 du Rapport sur les catastrophes dans le monde, publié par la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Cette baisse s'explique par l'absence de catastrophes comparables au tsunami de 2004 dans l'océan Indien ou au tremblement de terre de 2010 en Haïti.

Les catastrophes ont fait moins de victimes en 2012

Au total, 552 catastrophes se sont produites en 2012, touchant quelque 139 millions de personnes et faisant plus de 15.000 morts. La catastrophe la plus meurtrière de l'année a été le typhon Bopha, aux Philippines, responsable du décès de plus de 1.900 personnes. "Bien que les catastrophes aient fait moins de morts en 2012, le nombre total de personnes touchées dans les pays les plus pauvres a, lui, augmenté, pour atteindre plus de 31,7 millions", selon le rédacteur en chef du rapport, Patrick Vinck. "Ces pays sont aussi ceux qui ont le plus difficilement accès aux technologies". Ce sont pourtant les populations locales qui sauvent le plus de vies pendant les premières heures, décisives, qui suivent le déclenchement d'une crise. Mais nombre de ces "premiers intervenants" n'ont pas accès à des informations et des outils vitaux tels que les systèmes d'alerte précoce, une connectivité de base et une infrastructure de réseau, indique le rapport. La Fédération encourage donc vivement le secteur privé, les organisations humanitaires, les gouvernements et les communautés locales à s'allier pour garantir à ces populations et aux intervenants l'accès à la technologie. L'ensemble des catastrophes survenues en 2012 a engendré des coûts de près de 158 milliards de dollars (plus de 117 milliards d'euros). (Belga)

Nos partenaires