Les caméras n'empêchent pas la violence en rue

25/06/13 à 07:24 - Mise à jour à 07:24

Source: Le Vif

(Belga) La présence de caméras de surveillance en rue ne fait pas diminuer les agressions et n'a que peu d'influence sur les autres formes de criminalité, selon une enquête réalisée par un Centre d'expertise flamand sur la sécurité et dont les résultats sont détaillés mardi dans Sudpresse, Het Nieuwsblad et De Standaard.

Le centre d'expertise a étudié les effets des caméras installées dans sept villes et communes de Belgique. Les chercheurs ont comparé le nombre de faits commis avant l'installation des caméras et après. "Dans l'environnement direct des caméras, le nombre de méfaits a diminué de 2%", explique Evelien De Pauw, coordinatrice du centre d'expertise. "Une baisse très limitée donc. Mais on a par contre constaté que dans les rues situées aux alentours de la caméra, là où il n'y a pas de surveillance, le nombre de faits a augmenté de près de 9%. Il y a donc un effet de déplacement de la criminalité". Les caméras semblent surtout utiles pour repérer les bagarres. Ce qui est logique pour les chercheurs car les personnes impliquées dans des rixes, qui éclatent souvent sous l'effet de la colère ou de l'alcool, ne se préoccupent guère à ce moment-là de la présence de caméra. (Belga)

Nos partenaires