"Les cafés suspendus" organisent un flashmob à Bruxelles pour les démunis

26/12/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

(Belga) Le mouvement de solidarité "Les cafés suspendus" a présenté jeudi matin le flashmob qui aura lieu samedi de 14h30 à 17h dans les galeries de la Reine, à Bruxelles.

L'initiative consiste à payer un café en suspens pour une personne démunie. Ce concept, lancé à Naples, est arrivé en Belgique en avril dernier par l'intermédiaire de Facebook. Une centaine de lieux prennent aujourd'hui part à l'initiative dans 13 villes belges, à savoir Namur, Tournai, Ostende, La Louvière, Liège, Hasselt, Anvers, Charleroi, Jodoigne, Mons, Huy et Louvain. Une vingtaine d'établissements bruxellois participent à l'initiative, parmi lesquels des cafés comme le Chaff ou le Café du Sablon, mais aussi les boulangeries Teddy L, les friteries Manneken Frites et Bompa et le coiffeur Monzer. "Les gens ont parfois des réticences à donner une pièce à un démuni parce qu'ils ignorent à quoi va servir leur argent", explique Julien Dubinski, porte-parole des cafés suspendus. "En payant un café ou une frite, leur don prend du sens. Au café de la presse, trois personnes viennent déjà régulièrement prendre un café." Samedi, une chanson écrite par Sylvie Godefroid sera dansée à plusieurs reprises durant l'après-midi. L'association "Opération Thermos" offrira des cafés aux démunis et une liste des établissements participants au mouvement sera distribuée aux passants et aux sans-abri du quartier. (Belga)

Nos partenaires