Les besoins en logements restent importants dans notre pays

18/03/14 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Le Vif

(Belga) Notre patrimoine locatif est "vétuste", plus de 60% des logements belges datant d'avant 1970, estime mardi la Confédération Construction, alors que le nombre de ménages et d'habitants va augmenter respectivement de 1 million et 1,4 million à l'aube de 2060, selon les nouvelles prévisions démographiques du Bureau fédéral du plan et de la Direction générale Statistique et Information économique. "Pour loger les ménages de manière confortable et financièrement abordable, nous devons donc procéder à une réelle remise à neuf de notre parc de logements", a indiqué l'organisation sectorielle dans un communiqué.

Les besoins en logements restent importants dans notre pays

"La durée de vie économique de nos bâtiments est en effet de plus en plus courte en raison de nouveaux objectifs environnementaux, de règles plus strictes et de technologies et besoins changeants", précise la Confédération Construction qui souligne que le nombre de maisons pour 1.000 habitants est de 465, un taux largement en-dessous de la moyenne européenne. La Confédération propose d'être "créatifs", notamment en "mettant plus de terrains à bâtir sur le marché, en développant le parc de logements, en encourageant la démolition-reconstruction, en autorisant la construction dans des zones d'extension d'habitat ou encore en rénovant le bâti existant". Elle demande également d'adapter les logements en fonction de l'évolution de la population. "La taille des familles diminue et la population est vieillissante. Ces éléments ont une influence sur le type d'habitations dont nous aurons besoin à l'avenir." (Belga)

Nos partenaires