Les Belges sont peu nombreux à annuler leurs vacances

03/09/12 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de vacanciers qui ont annulé leur voyage et touché l'assurance annulation cet été reste faible pour les grands tour-opérateurs belges. Le groupe Thomas Cook a annulé 11% des dossiers de vacances ouverts dans ses agences, tandis que Jetair évoque une faible minorité de ses clients. Les maladies contractées avant le départ constituent la raison principale des annulations, suivies par le décès de proches et les changements de situation professionnelle, ont indiqué lundi Thomas Cook et Jetair.

Les Belges sont peu nombreux à annuler leurs vacances

"L'assurance annulation de base est obligatoire et incluse dans le prix de réservation d'un voyage", précise le porte-parole du groupe Thomas Cook. Pour des vacances en avion avec logement par exemple, la franchise s'élève à 50 euros par personne et le remboursement peut aller jusqu'à 625 euros. "Ceci dit, ce n'est pas le but des vacanciers d'annuler leurs séjours et le nombre de ceux qui touchent l'assurance reste très faible. En été, 11% est un chiffre stable, notamment en raison des secondes sessions pour les étudiants", affirme le groupe Thomas Cook. Même son de cloche auprès du tour-opérateur Jetair, qui pratique une gamme de tarifs similaires pour les assurances annulation. "Par rapport à l'année dernière, le nombre de vacanciers qui ont annulé leur voyage n'a pas évolué et est resté très faible", conclut Jetair. Ainsi, le coût des annulations de vacances reste largement compensé par les assurances annulation non-utilisées. (PVO)

Nos partenaires