Les Belges sont attirés par le numérique, mais ne tournent pas le dos aux médias imprimés

19/04/13 à 15:50 - Mise à jour à 15:50

Source: Le Vif

(Belga) Les lecteurs belges demeurent attachés aux médias imprimés, que ce soit pour les livres, les journaux quotidiens ou les magazines, selon une enquête réalisée par le bureau d'études i-vox auprès de 1.000 internautes, pour le compte de l'asbl Paper Chain Forum. Pour rester informés, huit sondés sur dix déclarent préférer les médias imprimés et deux tiers d'entre eux complètent la version papier au moyen des médias numériques, a indiqué l'asbl vendredi, lors du lancement de la campagne "Ode au papier", en marge de la journée mondiale du Livre, ce 23 avril.

D'après l'enquête, le papier domine toujours largement pour la lecture des livres (93%), mais aussi des textes longs (86%) exigeant plus de concentration. Quatre-vingt-trois pour-cent des répondants accordent également leur préférence au papier comme support de publication des magazines périodiques, contre 62% pour les journaux quotidiens. En 2012, la presse quotidienne francophone a pourtant connu une diminution de -5,49% de ses ventes, à laquelle le numérique a lourdement participé. Selon l'enquête, les médias digitaux s'imposent lorsqu'il s'agit d'informations requérant un faible niveau de concentration comme les flash info (75%), les brèves d'actualité (70%) ou les petits jeux de réflexion (56%). Par ailleurs, "un certain nombre de lecteurs nous ont quittés par souci d'être respectueux envers l'environnement", explique le directeur de Paper Chain Forum Sébastien Houzé. "Mais il faut savoir qu'en Europe, les ressources proviennent essentiellement de vieux papiers et de fibres de bois, naturelles et renouvelables", argumente-t-il. L'asbl lance une campagne de sensibilisation, soutenue entre autres par l'éditeur Luc Pire et le caricaturiste Kroll. Tous les amoureux du papier sont invités à écrire une ode jusqu'au 12 juin, dont les 100 plus belles feront l'objet d'un livre. (Belga)

Nos partenaires