Les artistes belges échangent leurs oeuvres au profit des ex-enfants soldats d'Ouganda

04/04/14 à 18:36 - Mise à jour à 18:36

Source: Le Vif

(Belga) L'association WAPA (War-affected people's association) a annoncé vendredi le bilan de son opération "Ceci est une pipe (ougandaise)... mais c'est surtout l'occasion de changer la vie d'une famille", soutenue par l'acteur Charlie Dupont. Lancée le 12 février dernier à l'occasion de la Journée internationale des enfants soldats, cette initiative d'échanges d'objets d'une valeur supérieure a été prolongée du 31 mars jusqu'à jeudi soir minuit, étant donné l'emballement de dernière minute des offres en ligne.

Les artistes belges échangent leurs oeuvres au profit des ex-enfants soldats d'Ouganda

La pipe en bois d'Ouganda a été échangée 11 fois, à commencer avec un vase vintage du partenaire "Les Filles, Plaisirs culinaires". Ce sont ensuite les artistes belges qui se sont mobilisés à la surprise des deux fondatrices de WAPA, Véronique et Solveig. Le vase a été échangé par l'humoriste Dan Gagnon contre une tablette Samsung neuve. Puis, ce sont des oeuvres d'art qui ont été troquées, à savoir une baigneuse en terre cuite de Catherine Hunter, une sérigraphie du studio OkikoK, une oeuvre de Denis Meyers, une toile de Sabine Nielsen, une autre d'Alexandra Gersdorff, une impression d'Yves Ullens, une oeuvre de Moché Kohen, elle-même échangée contre une toile lumineuse de l'Américain Gordon Hopkins évaluée à 6.000 euros. Jeudi à 22 heures, soit deux heures avant la clôture, l'artiste Jacques Charlier s'est engagé à réaliser une oeuvre d'une valeur supérieure. Cette dernière sera prochainement mise aux enchères au bénéfice du programme de production laitière soutenu par WAPA et mis en place par son partenaire local Childcare Uganda. Des familles composées de victimes de guerre et majoritairement d'ex-enfants soldats recevront une vache d'une valeur approximative de 600 euros et une formation adéquate. (Belga)

Nos partenaires