Les "arrangements contractuels" chers à Van Rompuy bientôt remisés au placard

20/06/14 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

(Belga) Les "arrangements contractuels" censés pousser les Etats membres à entreprendre des réformes structurelles de leurs économies semblent faire long feu. Le projet, cher au président du Conseil européen Herman Van Rompuy et à la chancelière allemande Angela Merkel, sera une nouvelle fois reporté à la semaine prochaine.

A travers les contrats envisagés, les gouvernements auraient été amenés à s'engager à faire passer une ou deux réformes structurelles (pensions, compétitivité, etc.). L'idée était de renforcer l'appropriation nationale des recommandations européennes. En guise de carotte, un nouvel instrument de soutien financier devait être mis au point. Plusieurs fois reporté par le passé, ce projet controversé devrait être renvoyé aux calendes grecques par les chefs d'Etat et de gouvernement la semaine prochaine. Un projet de conclusions du sommet européen laisse au successeur de M. van Rompuy, dont le mandat s'achève en novembre, le soin de reprendre le dossier. "Un enterrement de première classe", glisse un observateur avisé des tractations diplomatiques. (Belga)

Nos partenaires