Les appels vers le 112 affectés par des incidents de sécurité dans l'UE

20/08/13 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Le Vif

(Belga) L'Agence européenne pour la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA) a publié mardi son deuxième rapport qui donne un aperçu des principaux incidents de sécurité dans le secteur des communications électroniques dans 28 pays de l'UE en 2012. Le rapport montre que sur les 79 incidents répertoriés, près de 40 pc ont affecté la possibilité de composer le numéro d'urgence "112".

L'ENISA a travaillé avec un groupe d'experts issus de régulateurs nationaux, dont l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) et de ministères. Le rapport ne donne pas de détails par pays. Dix-huit pays ont signalé 79 incidents significatifs et neuf pays n'ont signalé aucun incident important. La moitié des incidents ont affecté la téléphonie mobile ou l'internet mobile. Ces derniers ont aussi touché de nombreux utilisateurs: 1,8 million par incident. Pour l'ENISA, ce constat est logique vu le taux de pénétration de la téléphonie mobile et l'internet mobile dans l'UE. Les incidents causés par une surcharge suivie par des pannes de courant ont eu plus d'impact en termes de nombre d'utilisateurs touchés. La cause de la majorité (75 pc) des incidents, aussi bien pour la téléphonie mobile et fixe que pour l'internet mobile et fixe, provient de défaillances de systèmes. Celles-ci sont dues d'abord à des pannes de matériel (hardware) puis à des bugs de logiciels. Les incidents impliquant des surcharges ont touché en moyenne environ 9,4 millions de connexions d'utilisateurs par incident. Les incidents provoqués par des phénomènes naturels (principalement les tempêtes et les fortes chutes de neige) ont duré le plus longtemps: 36 heures en moyenne. (Belga)

Nos partenaires