Les ambassades du Brésil dans 17 villes, dont Bruxelles, en grève pendant 48 heures

12/05/14 à 16:42 - Mise à jour à 16:42

Source: Le Vif

(Belga) Le personnel des ambassades et consulats du Brésil, situés dans 17 villes du monde dont Bruxelles, observera une grève de 48 heures, les 13 et 14 mai. Les employés demandent une revalorisation salariale ainsi qu'une liberté d'association et de représentation syndicale, indique lundi l'association pour les employés locaux dans les représentations brésiliennes à l'étranger (Aflex).

Les ambassades du Brésil dans 17 villes, dont Bruxelles, en grève pendant 48 heures

La grève touchera les ambassades et consulats à Bruxelles, New York, San Francisco, Los Angeles, Houston, Atlanta, Hartford, Londres, Paris, Francfort, Toronto, Montréal, Berne, Rome, Milan, Rotterdam et Genève. Cette grève met la pression sur le gouvernement brésilien pour entamer les négociations, "car pour le moment les ambassades brésiliennes ont beaucoup de travail à un mois de la Coupe du Monde de football", explique Fabrice Epis, responsable CNE de l'intersyndicale des missions diplomatiques. L'Aflex demande une augmentation des salaires qui sont gelés depuis 3 à 8 ans, ainsi que la mise en place de règles claires concernant les salaires. L'association réclame aussi une liberté de réunion et l'arrêt des harcèlements que subissent ses membres. "Certains agents travaillent le week-end sans être payés. D'autres doivent répondre à la ligne d'urgence du consulat disponible 24h sur 24 sans être payés non plus", dénonce l'Aflex. La grève est nécessaire selon l'organisation puisque le problème porté à la connaissance de la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, reste sans réponse. Ce mouvement d'humeur, qui durera deux jours, affectera tous les services des représentations brésiliennes, qui ne délivreront donc pas de visas ou d'autres documents légaux. (Belga)

Nos partenaires