Les Allemands continuent de s'intéresser aux dossiers de la Stasi

04/01/13 à 16:56 - Mise à jour à 16:56

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-trois ans après la chute du Mur de Berlin, le nombre de personnes demandant à consulter leur dossier à la Stasi, la police secrète est-allemande, a encore augmenté en 2012 de 7.620 à 88.231, selon des données publiées vendredi.

Les Allemands continuent de s'intéresser aux dossiers de la Stasi

Au total, 2,9 millions de personnes ont déposé une demande pour consulter leur dossier depuis la création de l'Autorité chargée de la gestion des Archives de la Stasi en 1992. Cette année-là, plus de 500.000 personnes avaient demandé à consulter ce que la police secrète de RDA, qui avait mis sur pied un réseau tentaculaire d'"espions", avait compilé sur leur vie ou leurs activités. Un nouveau pic avait été enregistré en 2009 alors que l'Allemagne célébrait les 20 ans de la chute du Mur, le 9 novembre 1989. Les archives de la Stasi, qui contiennent les détails les plus intimes et parfois absurdes de la vie des citoyens surveillés, représentent quelque 111 km de dossiers, cartes, photos et autres documents. De nombreux citoyens est-allemands ont découvert en consultant leur dossier qu'ils avaient été surveillés par leur collègue de travail, leur ami ou parfois même des membres de leur famille. Outre ses employés officiels, le ministère de la Sécurité d'Etat (Stasi) disposait d'un vaste réseau d'informateurs informels, des citoyens qui renseignaient la Stasi sur leurs proches. Les historiens estiment le nombre de personnes espionnées à plusieurs millions jusqu'à la Réunification en 1990. (PVO)

Nos partenaires