Les aïeux français de la reine Fabiola étaient probablement des "afrancesados"

10/01/13 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Le Vif

(Belga) Les ancêtres français que mentionne la reine Fabiola dans le communiqué qu'elle a diffusé jeudi pourraient être "des Français qui se sont mis au services des Bourbons d'Espagne ou des afrancesados, des Espagnols au service des français", selon l'historien liégeois Francis Balace interrogé par Belga.

Les aïeux français de la reine Fabiola étaient probablement des "afrancesados"

"Des membres de ma famille paternelle depuis mes aïeux ont résidé en France et furent de nationalité française. Ils m'ont laissé à mes frères et moi des biens meubles et des tableaux que j'ai gardés précieusement jusqu'à aujourd'hui", précise la Reine dans un communiqué diffusé jeudi afin de défendre la création et le financement de sa fondation, le Fons Pereos, créé il y a trois mois. Les biographies de la Reine ne parlent pas de cette famille française, mais, comme le rappelle le professeur Balace, le concept de nationalité est une "création du 19e siècle. Avant cela, l'aristocratie se contentait de prêter allégeance et de suivre le souverain. La notion était plutôt vague". La Maison de Bourbon en Espagne a régné durant tout le 18e siècle et une bonne partie du 19e également. La dénomination d'afrancesados est apparue en Espagne au début du 19e siècle. Elle englobe les Espagnols qui, durant l'occupation française, ont collaboré avec les Français. Il s'agissait majoritairement de l'élite intellectuelle espagnole. (JORGE DIRKX)

Nos partenaires