Les aides-soignantes vont assurer une partie des soins infirmiers à domicile

27/07/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Les infirmières pourront déléguer certains actes de soins à domicile remboursés par l'Inami aux aides-soignantes dès le 1er janvier 2014, révèle samedi La Libre Belgique.

Le comité de l'assurance de l'Inami a donné son aval à l'arrêté royal visant à l'intégration des aides-soignantes dans les soins infirmiers à domicile. Le dossier est aujourd'hui aux mains de la ministre de la santé publique et l'entrée en vigueur est prévue le 1er janvier 2014. L'idée est d'intégrer les aides-soignantes dans les soins infirmiers à domicile et de répartir ainsi les soins nécessaires sur davantage de prestataires, au vu de la pénurie de personnel infirmier et pour que plus de temps et d'attention puissent être accordés au patient individuel pour ses soins. Les activités d'aides-soignantes dans les soins infirmiers à domicile ne donnent actuellement droit à un remboursement par l'Inami que dans le cadre d'un projet pilote, qui arrive à échéance fin 2013. Vu les bons résultats de ce projet, l'Inami a décidé de permettre à toutes les structures de soins infirmiers à domicile de bénéficier du système de délégation. Une évaluation est prévue après un an. Le texte précise les tâches qui pourront être déléguées aux aides-soignantes et souligne que ces actes ne pourront être remboursés que s'ils sont dispensés au sein d'une équipe structurelle composée d'au moins quatre infirmiers et que maximum un quart des prestations pourront être effectuées par des aides-soignantes. Le secrétaire général de la Mutualité chrétienne, Jean Hermesse, y voit une "meilleure adéquation entre besoins et soins" et une diminution des coûts, tandis que la présidente de la Fédération des infirmières indépendantes de Belgique (FIIB), Aurore Dewilde, y voit un risque de dérive, certaines aides-soignantes "jouant à la petite infirmière". (Belga)

Nos partenaires