Les adolescents, principales victimes du harcèlement

29/08/12 à 15:41 - Mise à jour à 15:41

Source: Le Vif

(Belga) Ce sont les jeunes qui sont le plus souvent victimes de harcèlement, démontre une enquête de Test-Achats sur le harcèlement à l'école, au travail et sur le net. Au cours de son enquête, l'organisation de défense des consommateurs a interrogé 733 Belges âgés de 18 à 64 ans sur leur vécu en tant que victime, acteur ou témoin.

Les adolescents, principales victimes du harcèlement

Près de 37% des Belges expliquent avoir été victimes de harcèlement durant leurs études, 27% durant les douze derniers mois au travail et 3% sur internet durant l'année précédant l'enquête de Test-Achats (menée entre novembre 2011 et février 2012). La période de l'adolescence est la plus propice à ce type de problème. De plus en plus d'enfants sont également la cible du harcèlement électronique. Au travail, la moitié des faits de harcèlement proviennent d'un supérieur hiérarchique. Quarante pourcent des victimes sont démotivées contre 20% chez les personnes jamais harcelées. En ce qui concerne les cellules d'aides aux personnes harcelées, Test-Achats rappelle qu'enfants et adolescents peuvent s'adresser à la médiation scolaire, aux centres PMS et à "écoute enfants". Les parents constituent aussi une aide efficace. Des solutions s'offrent aussi aux travailleurs qui se sentent harcelés: personne de confiance, conseiller en prévention, médecin du travail, l'inspection Contrôle du bien-être au Travail, ou encore les tribunaux. (PVO)

Nos partenaires