Les Acadiens ouvrent deux semaines de festivités

09/08/14 à 03:02 - Mise à jour à 03:02

Source: Le Vif

(Belga) Pendant un peu plus de deux semaines, des milliers d'Acadiens vont se réunir dans l'est du Canada et dans le nord-est des Etats-Unis pour le congrès mondial de ces descendants des premiers colons français établis en Amérique.

Les Acadiens ouvrent deux semaines de festivités

Le coup d'envoi des festivités et des conférences au programme de ce rassemblement mondial des Acadiens a été donné vendredi à Edmundston (Nouveau Brunswick, est du Canada) en présence du Premier ministre canadien Stephen Harper. "Il est juste que nous rendions hommage à ces pionniers", a déclaré le chef du gouvernement en saluant des Acadiens venus des Etats américains de Louisiane et du Maine, là où il y a plus de 400 ans leurs ancêtres avaient fui la répression. Aujourd'hui, l'Acadie désigne généralement les régions francophones des provinces des Maritimes (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Ecosse et Ile du Prince-Edouard), même si cette région n'abrite plus qu'une fraction des quelque trois millions de personnes dans le monde pouvant se réclamer de souche acadienne. Les habitants de cette colonie se sont en effet retrouvés éparpillés au Canada, aux Etats-Unis, en France, en Belgique et dans les Caraïbes, à la suite du "Grand Dérangement" de 1755. L'Acadie, peuplée de paysans venus de l'Ouest de la France, surtout du Poitou, est passée aux mains de l'Angleterre en 1713. A partir de 1755, les Anglais, prenant prétexte de leur refus d'allégeance inconditionnelle à la Couronne, qui impliquait pour eux une renonciation à leur foi pour la religion anglicane, déportèrent massivement les Acadiens. Stephen Harper a estimé que ce que ces populations déplacées avaient "accompli pour la cause des Acadiens et Acadiennes profite aussi à tous les Canadiens et Canadiennes" aujourd'hui. Le Premier ministre a noté que la célébration en 2017 du 150e anniversaire de la Confédération canadienne "rappellera que le Canada a vu le jour" ni par "la victoire d'un groupe ou d'une région sur les autres", ni "en permettant à la majorité de bafouer les droits et les valeurs des minorités". Le congrès mondial des Acadiens, dont la première édition s'est tenue en 1994, se déroule tous les cinq ans. (Belga)

Nos partenaires