Les absences de fonctionnaires pour cause de maladie davantage contrôlées

29/03/13 à 07:19 - Mise à jour à 07:19

Source: Le Vif

(Belga) Le Secrétaire d'Etat à la Fonction publique Hendrik Bogaert (CD&V) a pris de nouvelles mesures destinées à combattre les absences pour cause de maladie des fonctionnaires fédéraux, qui sont toujours plus nombreuses que dans le secteur privé. Les contrôles seront étendus et il renforce le système de "disponibilité". "La pression fiscale est importante. La population a dès lors aussi droit à un service correct assuré par le gouvernement", indique-t-il vendredi dans les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Les absences de fonctionnaires pour cause de maladie davantage contrôlées

Hendrik Bogaert a déjà pris auparavant des mesures destinées à diminuer les absences pour cause de maladie chez les fonctionnaires fédéraux. Pour la première fois depuis des années, les absences pour maladie se sont stabilisées, mais leur nombre reste toujours plus élevé que chez les fonctionnaires flamands ou que dans le secteur privé. Le Secrétaire d'Etat souhaite dès lors poursuivre cette nouvelle tendance à la baisse. La pression fiscale est très importante en Belgique cette année. Le citoyen a dès lors aussi droit à un service de qualité de la part du gouvernement, estime M. Bogaert. Mais il y a une autre raison à son souhait de s'attaquer aux absences pour cause de maladie trop nombreuses. "De très nombreux fonctionnaires m'ont dit qu'ils pouvaient parfaitement me suivre dans mes tentatives pour moderniser et dynamiser l'administration fédérale", explique le Secrétaire d'Etat. "Mais si nous ne nous attaquons pas aux abus, cela a un impact démotivant. En réalité je suis obligé d'agir. Les gens se conforment en effet très vite à l'ambiance au sein d'une organisation. Si cette ambiance est laxiste, alors les collaborateurs deviennent aussi laxistes. Si elle est centrée sur les prestations, alors les collaborateurs vont également travailler davantage." (TVP)

Nos partenaires