"Les 800 millions manquants pour 2012 sont à portée de main"

23/10/12 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) Les principaux chefs de file du gouvernement espèrent pouvoir boucler l'ajustement budgétaire de 2012 encore ce mardi. "Cela va plutôt bien. Les 800 millions d'euros sont à portée de main", a affirmé le Vice-premier ministre sp.a Johan, Vande Lanotte, lors d'une pause au cours de la réunion du Comité ministériel restreint chargé de confectionner l'ajustement et le projet de budget pour l'année prochaine. Pour lui, il n'y a pas de grande surprise à attendre pour l'ajustement. Un certain nombre de choses qui avaient été planifiées ne seront pas exécutées au rayon dépenses, a-t-il précisé.

L'objectif de l'ajustement consiste à trouver 811 millions d'euros afin de respecter l'objectif que la Belgique s'est fixé à l'échelon fédéral, dans sa copie rendue à la Commission européenne, à savoir un déficit public limité à 2,8% du PIB. Ce premier exercice devrait être achevé mardi soir. Vers 17 heures, le Premier ministre et les Vice-premiers se sont à nouveau réunis. Le Vice-premier ministre MR, Didier Reynders, a évoqué une série de nouvelles limitations et glissements de dépenses, entre autres dans la sécurité sociale, à la défense et à la SNCB. Mais sur le budget total de cette dernière, cet exercice est plutôt limité, a-t-il ajouté. Dans la foulée de l'ajustement 2012, le conclave s'attaquera ensuite à l'examen plus délicat des perspectives budgétaires pour 2013. Il lui faudra trouver 3,7 milliards d'euros pour tenir le cap d'un déficit limité à 2,15% du PIB. La Vice-première ministre Laurette Onkelinx (PS), a averti qu'il s'agirait d'un exercice vraiment difficile. Pour elle, il s'agira de ne pas créer de nouveaux handicaps pour tout qui crée de l'emploi, a-t-elle dit. (MUA)

Nos partenaires