Législatives au Bélarus: plusieurs journalistes interpellés à Minsk

18/09/12 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs journalistes bélarusses et étrangers ont été interpellés mardi à Minsk, alors qu'ils étaient en train de couvrir une action organisée par l'opposition bélarusse en vue des élections législatives du 23 septembre, a indiqué l'Association des journalistes bélarusses.

Parmi les journalistes interpellés figurent notamment Alexandre Borozenko de la chaîne BELsat (basée en Pologne), les photographes des agences Associated Press et Reuters, Sergueï Grits et Vasili Fedossenko, les correspondants de l'agence bélarusse BelaPAN, Tatiana Zenkovitch et Pavel Podobed, ainsi qu'une équipe de tournage de la chaîne allemande ZDF, selon un communiqué de l'association. Peu après le début de cette action organisée près d'un magasin dans le cadre d'une campagne intitulée "Dis la vérité! ", les journalistes ont été attaqués et frappés par des inconnus, avant d'être interpellés et "emmenés dans une direction inconnue", précise le communiqué. De jeunes opposants avaient organisé une distribution symbolique de borchtch (soupe à la betterave), en référence à une formule de la présidente de la Commission électorale centrale bélarusse, Lioudmila Ermochina, lancée à ceux qui manifestaient après la présidentielle de 2010: "Restez à la maison, faites du borchtch". Le Bélarus fait l'objet de sanctions occidentales en raison de la répression et des arrestations d'opposants qui se sont multipliées après la réélection d'Alexandre Loukachenko à la présidence en décembre 2010 avec plus de 80% des voix, l'opposition dénonçant des fraudes massives. Les législatives précédentes en 2008 au Bélarus avaient également été qualifiées de non démocratiques par l'OSCE. L'opposition n'avait alors obtenu aucun des 110 sièges à pourvoir à la chambre basse du Parlement de cette ancienne république soviétique. (MUA)

Nos partenaires