Le Venezuela ferme ses frontières à la veille des élections présidentielles

06/10/12 à 23:15 - Mise à jour à 23:15

Source: Le Vif

(Belga) Le Venezuela a fermé samedi ses frontières "aux personnes et aux véhicules" par mesure de sécurité avant le scrutin présidentiel de dimanche, a annoncé le ministre de l'Intérieur Tareck El Aissami sur son compte Twitter.

Le pays a décidé "la restriction (de passage) de frontières et véhicules par les frontières du Venezuela à partir d'aujourd'hui (samedi) à 12H00 jusqu'à dimanche à 23h59", a précisé le ministre. La mesure sera exécutée par l'armée aux frontières du pays avec le Brésil, la Colombie et le Guyana. Le Venezuela a coutume de fermer ses frontières lors des élections. Egalement par mesure de sécurité, le port d'armes par des civils est interdit depuis vendredi après-midi et jusqu'à lundi après-midi, de même que la vente de boissons alcoolisées. Les policiers ont été consignés dans les casernes et placés sous l'autorité de l'armée. Par ailleurs, "sont interdites les réunions publiques qui peuvent affecter le processus électoral", a annoncé samedi sur son compte Twitter le ministre de la Défense Henry Rangel Silva. Environ 139.000 militaires sont mobilisés pour assurer la sécurité du scrutin, pour lequel le président sortant Hugo Chavez est donné gagnant, même si son concurrent, Henrique Capriles Radonski, a réduit son écart dans les sondages en fin de campagne. (GFR)

Nos partenaires