Le TPIY confirme en appel l'emprisonnement à perpétuité de Milan Lukic

04/12/12 à 17:04 - Mise à jour à 17:04

Source: Le Vif

(Belga) Le TPIY a confirmé mardi en appel la condamnation à la prison à vie d'un ancien paramilitaire serbe, accusé de crimes contre l'humanité et crimes de guerre en Bosnie et réduit la condamnation de son cousin.

"La Chambre d'appel confirme la peine d'emprisonnement à vie prononcée contre Milan Lukic et réduit la peine de 30 ans d'emprisonnement prononcée contre Sredoje Lukic à une peine de 27 ans", a déclaré le juge Mehmet Güney au cours d'une audience à La Haye. Milan Lukic, 45 ans, et son cousin Sredoje Lukic, 51 ans, avaient été reconnus coupables de l'extermination de civils musulmans de Bosnie, commis le premier en tant que chef, le second en tant que membre des "Aigles blancs", une unité paramilitaire serbo-bosniaque de Visegrad (sud-est de la Bosnie). Milan Lukic et Sredoje Lukic, condamnés le 20 juillet 2009 respectivement à la réclusion à perpétuité et à 30 ans de prison, avaient interjeté appel de la décision des juges, la défense de Milan Lukic estimant notamment que les preuves réunies contre celui-ci ne permettaient pas de "l'identifier de façon claire". Milan et Sredoje Lukic avaient notamment été reconnus coupable d'avoir, le 14 juin 1992, assassiné "59 femmes, enfants et personnes âgées, tous Musulmans de Bosnie" en les enfermant dans une maison à Visegard, en y mettant le feu et en tirant "à l'arme automatique sur ceux qui tentaient de s'enfuir par les fenêtres". Les juges de la chambre d'appel ont néanmoins réduit le bilan des victimes, estimant que 53 personnes et non 59 étaient mortes dans l'incendie de cette maison. (PVO)

Nos partenaires