Le terrain s'affaisse sous l'unique synagogue d'Auschwitz

13/02/13 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

(Belga) L'unique synagogue d'Oswiecim, ville du sud de la Pologne où l'Allemagne nazie avait installé en 1940 le camp de la mort d'Auschwitz-Birkenau, est menacée par l'affaissement du terrain sur lequel elle est construite, ont annoncé ses responsables sur leur site internet.

Située en haut d'un talus, cette synagogue, la seule d'Oswiecim ayant échappé à la destruction pendant la Seconde guerre mondiale, abrite aussi un centre d'éducation et un musée juifs. "L'expertise la plus récente a révélé que le bâtiment historique de la synagogue est menacé par l'érosion du terrain et l'affaissement du talus. Celui-ci nécessite d'urgence une stabilisation avec des pylônes en béton", selon un communiqué. Les responsables du centre juif évaluent les coûts de l'opération à un million de zlotys (environ 250.000 euros) et lancent un appel à une collecte de fonds. Construite au début du XXe siècle, la synagogue, ainsi que le centre d'éducation et le musée juifs, ont été rouverts au public en 2000, après des travaux de rénovation. Avant 1939, les Juifs constituaient plus de la moitié des 15.000 habitants d'Oswiecim. Ils ont presque tous péri dans l'Holocauste. Un million de Juifs européens ont été tués dans le camp nazi d'Auschwitz-Birkenau, devenu le symbole de l'Holocauste. Entre 70.000 et 75.000 Polonais non juifs y ont également péri, ainsi que 21.000 Roms, 15.000 prisonniers de guerre soviétiques et de 10.000 à 15.000 autres prisonniers, dont des résistants, selon les données du musée du camp. (GFR)

Nos partenaires