Le télescope spatial européen Herschel bientôt hors d'usage

05/03/13 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Le Vif

(Belga) Le télescope spatial Herschel, lancé en 2009 pour étudier la formation des étoiles, sera bientôt hors d'usage car à court d'hélium liquide, indispensable pour refroidir ses instruments, a annoncé mardi l'Agence spatiale européenne (ESA) dans un communiqué.

Le télescope spatial européen Herschel bientôt hors d'usage

Il n'est pas possible de prédire la date exacte où le télescope sera en panne sèche d'hélium, mais l'ESA estime que cela devrait se produire "dans les prochaines semaines". "Ce n'est pas une surprise et quand cela se produira, nous verrons les températures de tous les instruments monter de plusieurs degrés en seulement quelques heures", a déclaré Micha Schmidt, responsable des opérations de la mission Herschel de l'ESA à Darmstadt (Allemagne). Une fois l'hélium évaporé, Herschel continuera à communiquer avec ses stations au sol "pendant un certain temps". Enfin, début mai, il sera retiré du service actif et garé sur une orbite héliocentrique (autour du Soleil), a précisé l'ESA. Les trois instruments embarqués à bord d'Herschel -deux caméras, Pacs et Spire, et le spectromètre Hifi- utilisent le rayonnement infrarouge lointain et submillimétrique pour détecter les corps célestes les plus froids, qui dégagent le moins d'énergie. Le froid est indispensable pour que leurs mesures ne soient pas perturbées. Ils ont donc été placés dans de l'hélium à une température proche du zéro absolu (-271° C). Lors du lancement d'Herschel, le 14 mai 2009, une bonbonne (cryosat) a été remplie avec plus de 2.300 litres d'hélium liquide, pesant 335 kg, qui s'évaporent progressivement depuis. (PVO)

Nos partenaires