Le taux de malnutrition infantile au Nord Mali dépasse le seuil d'alerte

30/10/12 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Le Vif

(Belga) Le taux de malnutrition infantile au Nord Mali dépasse le seuil d'alerte, avertit mardi Médecins du Monde (MdM) dans un communiqué, après avoir mené une vaste campagne de vaccination dans les régions de Gao et Kidal.

Le taux de malnutrition infantile au Nord Mali dépasse le seuil d'alerte

Au cours de cette campagne, près de 19.000 enfants ont reçu une couverture vaccinale. Un dépistage de la malnutrition accompagné d'une prise en charge des cas de malnutrition aiguë chez les enfants de moins de 5 ans a également été mené par MdM Belgique. "Dans la région de Kidal, le taux de malnutrition aiguë globale est passé de 6% en 2011 à 13,5% en 2012", souligne Olivier Vandecasteele, responsable des projets de Médecins du Monde au Mali. "Nous sommes bien au-delà du seuil d'alerte fixé à 10% par l'OMS (Organisation mondiale de la Santé, NDLR). C'est une catastrophe de plus pour les populations pastorales du Nord Mali, traditionnellement moins touchées par la malnutrition", commente Olivier Vandecasteele. Près de 300 enfants ont été diagnostiqués malnutris aigus sévères. C'est la forme la plus dangereuse de malnutrition, car laissée sans soin, elle peut entraîner la mort. MdM affirme qu'il faut donc redoubler d'efforts pour combattre cette malnutrition, qui peut être évitée auprès des enfants, estime l'association. Médecins du Monde va lancer une distribution ciblée d'alimentation supplémentaire couvrant l'ensemble des enfants de 6 à 59 mois ainsi que les femmes enceintes et allaitantes de la région de Kidal. "Il faut impérativement limiter le nombre de nouveaux cas de malnutrition", estime Olivier Vandecasteele. (ISSOUF SANOGO)

Nos partenaires