Le TAP de Mons rejette la demande de libération conditionnelle de Mohamed Jratlou

29/10/13 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal de l'application des peines (TAP) de Mons a décidé mardi de rejeter la demande de libération conditionnelle de Mohamed Jratlou, le père du petit Younes dont la dépouille avait été retrouvée le 10 novembre 2009 dans les eaux de la Lys à Comines, quinze jours après sa disparition.

Le TAP de Mons rejette la demande de libération conditionnelle de Mohamed Jratlou

En juin 2012, Mohamed Jratlou avait été condamné à 9 ans de prison après avoir été reconnu coupable de coups et blessures sur son fils sans intention de donner la mort. Il a effectué le tiers de sa peine et était en droit de demander sa libération. (Belga)

Nos partenaires