Le TAP de Bruxelles reporte l'examen du dossier de Michel Lelièvre au 9 décembre

16/09/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal de l'application des peines (TAP) de Bruxelles a décidé lundi de reporter l'examen du dossier de Michel Lelièvre au 9 décembre. L'ex-complice de Marc Dutroux devait à nouveau comparaître devant le TAP dans le cadre de sa demande de détention limitée, mais son avocate, Me Nathalie Buisseret, a demandé un délai supplémentaire. Le plan initial de réinsertion de Michel Lelièvre est depuis lors tombé à l'eau et l'intéressé cherche à présent d'autres alternatives.

Le TAP de Bruxelles avait décidé en juin dernier d'accorder à Michel Lelièvre cinq permissions de sortie pénitentiaire de maximum huit heures, assorties de conditions très strictes. Il avait en revanche refusé de répondre favorablement aux demandes de détention limitée et de libération conditionnelle de l'intéressé, qui avait été condamné en 2004 à 25 ans de prison pour association de malfaiteurs impliquée dans des enlèvements d'enfants, enlèvements et séquestrations ainsi que pour trafic de drogue. Deux de ces sorties devaient permettre à Michel Lelièvre de rencontrer le psychologue qui le suit, les trois autres étant consacrées à la mise en place d'une formation en menuiserie que souhaite suivre Michel Lelièvre. L'association qui avait initialement accepté d'accueillir l'ex-complice de Marc Dutroux a finalement décidé de faire marche arrière en raison de la pression médiatique qui lui pesait dessus. Michel Lelièvre a depuis lors introduit de nouvelles demandes auprès de trois autres organisations afin d'y suivre une formation. L'une d'elles a déjà répondu négativement, les deux autres doivent encore se prononcer. C'est sans doute la raison pour laquelle le TAP de Bruxelles a reporté l'examen du dossier au mois de décembre. (Belga)

Nos partenaires