Le stationnement met le moteur du gouvernement bruxellois en surchauffe

06/12/12 à 15:53 - Mise à jour à 15:53

Source: Le Vif

(Belga) Le stationnement et plus précisément le plan que la Région entend mettre en place pour mieux l'encadrer dans la capitale a provoqué un peu de surchauffe au sein du gouvernement bruxellois, jeudi, a-t-on appris à diverses sources gouvernementales.

Le stationnement met le moteur du gouvernement bruxellois en surchauffe

Dans une ville qui souffre par endroits d'une saturation dans ce domaine, le sujet est devenu politiquement très sensible entre les communes et la Région, mais aussi entre les différentes formations de la majorité régionale (PS,Ecolo, cdH, Open VLD et Groen) au point que la discussion du jour a davantage tourné autour des symboles pro et anti-voiture. Toutefois, il semble que personne ne veuille atteindre le point de non-retour, conscient de la nécessité d'atterrir dans ce dossier et fort de la déclaration gouvernementale régionale et du plan Iris 2 des déplacements. Effet collatéral de cette discussion (très) animée: le débat sur les nouveaux tarifs préférentiels de la STIB n'a pas avancé d'un iota, faute de temps. Mais là aussi, la volonté est d'aboutir. Dans ce dossier, le PS entend soutenir essentiellement les plus défavorisés, le cdH, les familles, tandis qu'Ecolo entend concilier pédagogie - inciter les jeunes à emprunter les transports en commun plutôt que mobiliser leurs parents pour se faire conduire en voiture, mobilité, et social -veiller à ne pas pénaliser les plus démunis-. Autre conséquence: l'examen de l'adaptation du Code du logement a également été reporté. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires