Le SPF Justice veut sensibiliser le personnel hospitalier à la traite des êtres humains

17/09/12 à 17:55 - Mise à jour à 17:55

Source: Le Vif

(Belga) A l'aide d'une nouvelle brochure qu'il vient d'éditer, le service public fédéral Justice veut sensibiliser le personnel hospitalier à la traite des êtres humains. Cette problématique est une forme moderne d'esclavage, selon le SPF Justice, où les victimes, souvent d'origine étrangère, sont exploitées dans des conditions inhumaines.

Dans cette brochure, le SPF Justice explique au personnel médical, qui joue un rôle important pour lutter contre la traite des êtres humains, comment réagir adéquatement face à de telles pratiques. "La brochure est destinée aux services d'urgence, aux gynécologues et aux assistants sociaux, soit le groupe-cible qui est le plus souvent confronté à cette problématique", déclare-t-on au SPF Justice. "La campagne n'est pas destinée au grand public, mais a pour but de faire connaître au personnel médical les pistes vers lesquelles peuvent s'orienter les victimes." En collaboration avec des centres d'accueil spécialisés (PAG-ASA à Bruxelles, Sürya à Liège et Payoke à Anvers), le personnel hospitalier peut ainsi indiquer aux victimes où trouver une assistance psychologique, juridique ou administrative. Cette brochure a été publiée à l'initiative de la cellule de coordination interdépartementale de lutte contre la traite et le trafic d'êtres humains. La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (openVLD), sa collègue des Affaires sociales Laurette Onkelinx (PS) et la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration Maggie De Block (OpenVLD) ont apporté leur soutien à cette démarche. (PVO)

Nos partenaires