Le sp.a contre l'expulsion de Navid Shariffi

26/09/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Source: Le Vif

(Belga) Après les partis d'opposition N-VA et Groen, le sp.a, dans la majorité fédérale, s'est à son tour prononcé contre l'expulsion programmée de Navid Shariffi, cet Afghan de 21 ans parfaitement intégré en Flandre où il vit depuis cinq ans.

"Je lance un appel (à la secrétaire d'Etat à l'Asile Maggie De Block) pour qu'elle analyse bien le dossier", a pressé jeudi la chef de groupe sp.a à la Chambre, Karin Temmerman. "Nous allons renvoyer Navid précisément au moment où il contribue à la société", a commenté la députée, citée sur le site De Standaard. Mercredi, le commissariat-général aux réfugiés et apatrides (CGRA) a décidé que l'homme, en bout de procédure d'asile, devait être renvoyé vers l'Afghanistan, un pays qu'il a quitté à l'âge de 4 ans. L'intéressé est arrivé en Belgique en 2008 alors qu'il était encore mineur. Etabli à Waregem, Navid a suivi une formation de plombier et appris le néerlandais. Il a depuis lors décroché un emploi de plombier et s'est parfaitement intégré, selon ses employeurs. Il vit par ailleurs en couple avec sa compagne et l'enfant de celle-ci. Ayant vu sa demande d'asile rejetée, Navid aurait dû être renvoyé vers Kaboul mardi déjà, mais son expulsion a été retardée par une ultime demande d'asile déposée par son avocat. Mercredi, le CGRA a rejeté ce recours. Son expulsion est à présent prévue ce vendredi. (Belga)

Nos partenaires