Le Soudan du Sud expulse un enquêteur de l'ONU sur les droits de l'Homme

04/11/12 à 15:51 - Mise à jour à 15:51

Source: Le Vif

(Belga) Le Soudan du Sud a décidé d'expulser une employée des Nations unies présente dans le pays pour enquêter sur la situation des droits de l'Homme, estimant qu'elle produisait des rapports "non éthiques" et "non vérifiés".

"C'est la première personne à être déclarée persona non grata sur la question des droits de l'Homme (...). Elle a fait des rapports sur des questions de droits de l'Homme qu'elle n'a pas pu vérifier et qu'elle a publiés sans justification", a affirmé dimanche à l'AFP le porte-parole du gouvernement sud-soudanais, Barnaba Marial Benjamin. "Cela n'est pas éthique", a-t-il poursuivi. L'information a été confirmée par la mission de maintien de la paix de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss). Cet "ordre viole les obligations légales du gouvernement de la République du Soudan du Sud, " a déploré Hilde Johnson, représentante spéciale de l'ONU pour le Soudan du Sud, qui dit avoir demandé des explications au jeune Etat, indépendant du Soudan depuis juillet 2011. "Contrôler, enquêter et rendre compte de la situation des droits de l'Homme (...) fait partie des éléments de base du mandat de la Minuss qui doivent être protégés, " a-t-elle poursuivi. (COC)

Nos partenaires