Le sommet européen confirme la supervision bancaire unique, mais étale sa mise en oeuvre

19/10/12 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Le Vif

(Belga) Les chefs d'Etat et de gouvernement ont confirmé jeudi soir leur objectif de mettre en place une supervision unique des 6.000 banques de la zone euro, sous l'égide de la Banque centrale. Ils ont toutefois légèrement aménagé le calendrier, selon des sources diplomatiques.

En juin, les 27 avaient s'étaient mis d'accord sur cette supervision unique, qui devait ouvrir la voie à une recapitalisation directe de certaines banques en difficulté par le nouveau Mécanisme européen de stabilité (MES). L'Allemagne et d'autres refusaient en effet de sortir le carnet de chèques pour refinancer les banques d'autres pays sans obtenir préalablement un droit de regard. L'approbation de ce compromis, en juin dernier, avait été perçue comme une étape déterminante vers la sortie de crise en Europe. Mais l'ensemble avait rapidement paru moins solide qu'annoncé, plusieurs pays semblant reculer sur les engagements. Jeudi soir, les 27 ont confirmé leur objectif, tout en étalant légèrement sa mise en oeuvre tout au long de l'année 2013. La BCE n'assumera donc pas la supervision dès le 1er janvier, comme prévu initialement. La date-butoir du 1er janvier 2014 pour un contrôle complet des banques européennes depuis Francfort reste toutefois valide, indique une source diplomatique. Les discussions des dirigeants européens se poursuivaient peu après minuit. (WAE)

Nos partenaires