Le SLFP-Police critique vertement le projet de réforme de la police fédérale

01/07/13 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Le Vif

(Belga) Le plan de réforme de la police fédérale proposé par la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet est imprécis et technocratique, déplore lundi le Syndicat Libre de la Fonction Publique (SLFP) dans un communiqué de presse. Le syndicat regrette également un manque de concertation avec les organisations syndicales, ce que la ministre dément. "J'ai rencontré les syndicats à plusieurs reprises et le SLFP parle d'un plan qu'il n'a pas", se défend-elle.

Le SLFP-Police critique vertement le projet de réforme de la police fédérale

Dans son communiqué de presse, le SLFP-Police indique que la ministre de l'Intérieur n'a "jamais" concerté les organisations syndicales durant la rédaction de son plan de réforme et qu'il n'en a pas reçu de version écrite, malgré ses demandes. Le syndicat se base donc sur des articles de presse "très fouillés" pour appuyer ses critiques. Le SLFP-Police "s'étonne" notamment que la ministre "ait visiblement jeté au bac" une grande partie du travail établi par le groupe de travail piloté par Catherine De Bolle, commissaire générale de la police fédérale, et Willy Bruggeman, président du Conseil fédéral de la police. Une décision "incompréhensible" sauf si l'on vise à rencontrer "des objectifs beaucoup plus politiciens", sous-entend encore le syndicat. "Nous devons déplorer que le travail de personnes-références a été balayé pour laisser place aux élucubrations de conseils-intriguants vivant dans une tour d'ivoire", cingle le SLFP-Police, ajoutant qu'il usera de tous les moyens pour "remettre l'église au milieu du village". Contactée par l'agence de presse Belga, la ministre de l'Intérieur s'étonne de cette "sortie soudaine" du SLFP-Police, qui se base sur de "fausses" ou de "mauvaises" informations. "Ils parlent d'un plan qu'ils n'ont pas. Lorsque nous invitons les syndicats pour les tenir informés, le SLFP-Police décide de ne pas venir." La ministre assure par ailleurs que son plan de réforme reprend plus de 85% des lignes du groupe de travail et qu'il est très détaillé, avec des chapitres sur la police intégrée, la police locale ou l'optimalisation des effectifs. "Nous diminuons les excès de direction et de management, pour réintroduire les moyens dans les arrondissements et la police de la route entre autres." La ministre de l'Intérieur a reçu ce lundi tous les syndicats de police, à l'exception du SLFP qu'elle rencontrera mardi. Le plan de réforme sera ensuite présenté au kern mercredi. (Belga)

Nos partenaires