Le site de surveillance des brutalités policières victime de son succès

15/03/13 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Le Vif

(Belga) ObsPOL, le site de surveillance des brutalités policières lancé ce vendredi par la Ligue des droits de l'homme, est victime de son succès. "Le site a démarré à minuit et a fonctionné jusqu'à 09h30, avant que le serveur ne saute en raison du trop grand nombre de connexions", a indiqué le porte-parole de la Ligue, David Morelli. Une adresse de secours (83.101.5.54/obspol/index.php) a été mise en place.

Le site de surveillance des brutalités policières victime de son succès

La création d'ObsPOL, dont le lancement ce vendredi devait coïncider avec la Journée internationale contre les brutalités policières, répond aux inquiétudes de la Ligue des droits de l'homme quant au nombre croissant de témoignages relatifs à la brutalité des forces de l'ordre. Plate-forme devant jouer le rôle d'espace d'informations pour les victimes et témoins de brutalités policières, ObsPOL servira également de recueil de statistiques permettant à la Ligue d'interpeller plus efficacement les autorités. Le lancement du site a suscité la colère du SLFP Police qui a dénoncé, dans un communiqué, le "point de vue erroné, non-fondé et injurieux de la Ligue des droits de l'homme pour une profession de plus de 40.000 personnes qui oeuvrent quotidiennement à la sécurité de la population". (PVO)

Nos partenaires