Le septuagénaire retrouvé mort dans sa cave à Liège n'a pu se déplacer seul

15/12/12 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Le Vif

(Belga) L'enquête de la police judiciaire fédérale à la suite du meurtre d'un septuagénaire vendredi a démontré que la victime n'avait pu se rendre seule dans la cave de l'immeuble où son cadavre a été découvert, a-t-on appris de sources judiciaires. Les enquêteurs ont retrouvé le déambulateur et la béquille que la victime devait utiliser pour se déplacer.

La victime, André G. (Geets), est née à Berchem-Saint-Agathe il y a 75 ans. Ce juriste veuf à la retraite donnait des cours particuliers à des étudiants en difficulté. André G. n'aurait pas pu se rendre seul de son appartement situé au 3e étage à la cave du bâtiment, situé clos Chanmurly à Liège. L'argent ne semble pas être le mobile du crime puisque l'appartement de la victime n'a pas été fouillé. On y a retrouvé son téléphone portable et d'autres effets personnels. André G. n'a pas été dépossédé de son portefeuille qui contenait 100 euros. L'autopsie réalisée sur le cadavre du septuagénaire avait révélé qu'il s'agissait d'un meurtre et que la victime était décédée à la suite de coups portés à la tête. André G., qui était muni d'un appareil de demande d'assistance relié à une centrale de secours, n'a pas eu le temps de déclencher l'alarme. La brigade judiciaire chargée de l'enquête de voisinage demande aux témoins qui auraient pu remarquer, jeudi en fin d'après-midi, tout mouvement suspect lors d'un passage dans l'immeuble et son parking souterrain de se manifester au numéro de téléphone 04/340.87.00. (FDB)

Nos partenaires