Le Rwanda accuse la RDC de l'avoir attaqué, 5 soldats congolais tués

11/06/14 à 20:38 - Mise à jour à 20:38

Source: Le Vif

(Belga) Le Rwanda a accusé mercredi soir des soldats de République démocratique du Congo (RDC) voisine d'avoir franchi leur frontière commune et d'avoir tiré sur une patrouille rwandaise, provoquant des affrontements ayant fait cinq morts dans les rangs congolais.

Le Rwanda accuse la RDC de l'avoir attaqué, 5 soldats congolais tués

"Mercredi matin (...) dans le secteur de Busasamana, une section de l'armée de RDC a franchi la frontière avec le Rwanda et a ouvert le feu sur une patrouille des Forces de défense rwandaise (RDF). Les RDF ont riposté et les échanges de tirs ont tué un soldat des Forces armées de RDC (FARDC)", indique le gouvernement rwandais dans un communiqué. "Les attaques du matin ont été suivies par une seconde tentative, de déploiement au Rwanda de deux pelotons des FARDC qui ont débouché sur un nouvel échange de tirs ayant fait quatre morts parmi les soldats des FARDC", poursuivent les autorités de Kigali. La ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo, porte-parole du gouvernement rwandais, citée dans ce texte, a "exhorté les autorités de RDC (...) à cesser toute attaque contre le territoire rwandais", précisant que "le Rwanda se tenait prêt à agir pour protéger ses citoyens". De premiers affrontements à l'arme automatique dans la matinée entre FARDC et RDF à une vingtaine de km des villes jumelles frontalières de Goma-Gisenyi, ont été suivis dans l'après-midi par des combats à l'arme lourde ayant duré plus d'une heure. Le calme était revenu en fin d'après-midi. (Belga)

Nos partenaires