"Le Roi se livre" au Roi des Belges à Bruxelles

22/06/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) Le café bruxellois "Le Roi des Belges", situé rue Jules Van Praet, a lancé samedi matin de 9 heures à midi son premier petit-déjeuner littéraire "Le Roi se livre" autour de l'auteure Myriam Leroy. Ce rendez-vous culturel était organisé en partenariat avec les librairies Libris-Agora.

Ces petits-déjeuners mensuels invitent les amateurs à venir discuter de leur livre préféré et à l'échanger contre celui d'un autre participant. Un auteur différent sera convié chaque mois. Pour faire parler de leur action, 250 livres de poches, sur lesquels une invitation a été inscrite en quatrième de couverture, ont été abandonnés sur les bancs publics de Bruxelles. Après "Les Bobos", la chroniqueuse radio de Pure FM est venue présenter son livre "Myriam Leroy n'aime pas", sorti en mai. "J'aime bien cette idée de petit-déjeuner littéraire. Mes chroniques 'J'aime pas' sont faites pour dézinguer des tendances et dire aux gens qu'ils ont le droit d'avoir des opinions invalides." Myriam Leroy a amené "Un roman russe" d'Emmanuel Carrère, un livre "complètement fou", selon ses mots, qui lui a redonné l'envie et le courage d'écrire un roman. "Avec notre créatif Christian Middagh, nous avons décidé d'essayer des idées novatrices pour des cafés", explique Jean-Luc Isembaert, administrateur de la société en charge du bar "Le Roi des Belges". "Comme cela se faisait à la Belle Époque dans les cafés, nous diffuserons également, dès septembre, au "Roi des Belges", des films muets dont la musique sera interprétée par un pianiste." (Belga)

Nos partenaires