Le "Roi du porno en ligne" attend son extradition vers l'Allemagne à Louvain

11/12/12 à 13:37 - Mise à jour à 13:37

Source: Le Vif

(Belga) Le "Roi du porno en ligne", l'Allemand Fabian Thylmann, attend à Louvain son extradition vers l'Allemagne. L'homme doit faire savoir aujourd'hui/mardi s'il est d'accord avec le principe de son extradition ou s'il choisit une procédure via la chambre du conseil puis celle des mises en accusations, a fait savoir mardi le parquet de Louvain. C'est le parquet de Cologne qui avait dévoilé, lundi, l'arrestation en Belgique de M. Thylmann, soupçonné de fraude fiscale.

"Monsieur Thylmann a été interpellé le 4 décembre à Tervueren sur base d'un mandat d'arrêt européen. Il a été privé de liberté par le juge d'instruction", a précisé le parquet de Louvain. "Il comparaît mardi devant un substitut du parquet. Il doit dire s'il renonce à certaines exigences formelles quant à la procédure d'extradition. Si c'est le cas, il pourra être extradé vers l'Allemagne dans une quinzaine de jours. Dans le cas contraire, il devra patienter de six à huit semaines." Cet homme de 34 ans serait le propriétaire de plusieurs sites pornos comme "Youporn", "Pornhub", "Brazzers" et "My Dirty Hobby", gérés depuis le Luxembourg par le holding Manwin. L'entrepreneur est originaire d'Aix-la-Chappelle mais vit en Brabant flamand, à Tervueren. Les sites pornos du holding possèdent les pages les plus visitées au monde et génèrent plusieurs centaines de millions d'euros de chiffre d'affaires chaque année. Il y a quelques semaines, dans le quotidien Financial Times Deutschland, Thylmann avait balayé tout soupçon de fraude fiscale. "Ces accusations n'ont pas de sens. Manwin est fiscalement construit de façon optimale. Considérer cela comme de l'évasion fiscale n'est tout simplement pas correct", avait-il répondu à l'époque. (MUA)

Nos partenaires