Le respect et la courtoisie au coeur de la nouvelle campagne de l'IBSR

04/02/14 à 08:47 - Mise à jour à 08:47

Source: Le Vif

(Belga) La campagne lancée mardi par l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR), intitulée "Citronche au volant, pépin au tournant", vise à sensibiliser les usagers de la route au manque de courtoisie. Un comportement pointé du doigt par la dernière enquête d'insécurité routière.

Le respect et la courtoisie au coeur de la nouvelle campagne de l'IBSR

D'après cette enquête, publiée début janvier, le manque de courtoisie est, de plus en plus, considéré comme une cause d'insécurité routière. Le manque de respect du code de la route et "le style de conduite" figurent parmi les comportements les plus dangereux sur les routes, pour les personnes interrogées. L'IBSR constate, de manière générale, que les Belges se considèrent meilleurs conducteurs que le conducteur moyen et pensent que "ce sont les autres qui prennent plus de risques et sont responsables du manque de convivialité". Selon une autre enquête menée l'an dernier, le comportement le plus irritant, vécu par le conducteur, consiste à être talonné par le chauffeur qui se trouve derrière soi(pour 56% des répondants). Viennent ensuite la non-utilisation des clignotants (38%) et la queue de poisson (32%). L'IBSR souligne aussi qu'une proportion croissante de Belges sont favorables "à un durcissement des règles vis-à-vis des conducteurs manquant de respect". Des affiches parodiant des conducteurs ainsi transformés en citrons ("un fruit réputé pour son acidité"), des spots radio, un sondage et des actions dans des supermarchés viendront appuyer la campagne. (Belga)

Nos partenaires