Le remplacement du navire océanographique Belgica reviendra au prochain gouvernement

05/04/14 à 19:25 - Mise à jour à 19:25

Source: Le Vif

(Belga) Il reviendra au prochain gouvernement de décider du remplacement - ou non et selon quelle formule - du navire de recherche océanographique Belgica, opéré par la Marine au profit du ministère de la Politique scientifique, a-t-on appris samedi auprès de ce dernier.

Le A962 Belgica est en service depuis octobre 1984 et est affecté, avec un équipage militaire, à des missions de service public, de recherche scientifique et de développement technologique. Ce bâtiment assure la surveillance de la qualité du milieu marin ainsi que de nombreuses campagnes de recherches scientifiques en collaboration avec l'Unité de Gestion du Modèle mathématique de la mer du Nord (UGMM). Mais âgé de trente ans, il est de plus en plus souvent victime de pannes. Le Conseil des ministres a décidé en avril 2013 de lancer une étude de financement pour la construction d'un nouveau navire de recherche océanographique, tout en examinant les possibilités de modernisation. Les résultats de cette étude ont été présentés vendredi au Conseil des ministres, qui a conclu que "la meilleure solution consiste à construire un nouveau navire de recherche", selon les services du secrétaire d'Etat à la Politique scientifique, Philippe Courard (PS). Mais la décision a été reportée et ce sera au prochain gouvernement de trancher, a-t-on indiqué samedi dans l'entourage de M. Courard. Entre-temps, le secrétaire d'Etat à la Politique scientifique demandera l'avis de l'Institut des comptes nationaux (ICN) sur la construction d'un éventuel Belgica II. Le Conseil des ministres l'a chargé de "poursuivre, en collaboration avec le ministre de la Défense, Pieter De Crem, les démarches de prospections des spécificités techniques en vue d'une décision finale", a précisé le gouvernement. (Belga)

Nos partenaires