Le régulateur chinois des médias intervient dans l'arrestation d'un journaliste

24/10/13 à 09:24 - Mise à jour à 09:24

Source: Le Vif

(Belga) Le régulateur chinois des médias a promis de protéger "les droits fondamentaux à informer", selon la presse officielle, un geste rare de la part des autorités en faveur de la liberté de la presse, après l'arrestation controversée d'un journaliste.

Reporter employé par le quotidien populaire Xinkuaibao, Chen Yongzhou a été interpellé en fin de semaine dernière à Canton par la police de la ville de Changsha (centre), soupçonné d'avoir "porté atteinte à la réputation d'une entreprise". Mercredi, le journal a publié à la une un appel à la police demandant la libération du journaliste, qui a écrit plusieurs articles rapportant des "problèmes financiers" touchant Zoomlion, une importante société d'ingénierie cotée aux bourses de Hong Kong et de Shenzhen. "SVP libérez notre homme", a lancé le quotidien, un geste de défi aux autorités peu habituel de la part d'un média chinois. Le régulateur chinois, l'Administration générale de la presse et des publications, de la radio, des films et de la télévision (GAPPRFT), s'est dit "très préoccupé" par la détention de Chen, a indiqué mercredi soir le China Press and Publishing Journal, une publication de ce bureau officiel. Le GAPPRFT "s'est concerté avec les autorités compétentes" pour s'assurer que l'affaire était gérée "de manière juste et adéquate", indique cette publication, qui cite un responsable du régulateur sous couvert de l'anonymat. (Belga)

Nos partenaires