Le recteur sortant de l'UMons réélu avec plus de 81% des voix

07/05/14 à 13:07 - Mise à jour à 13:07

Source: Le Vif

(Belga) Le recteur sortant de l'Université de Mons (UMons), Calogero Conti, a été réélu à ce poste mardi au terme d'une élection impliquant pour la première fois toute la communauté universitaire, soit les étudiants et le personnel enseignant, scientifique, administratif, technique et ouvrier.

Le recteur sortant de l'UMons réélu avec plus de 81% des voix

En poste depuis 2009 et seul candidat à sa propre succession, Calogero Conti a été réélu pour la période 2014-2018 avec 81,13% des votes exprimés lors du scrutin, a annoncé l'UMons mercredi. La première participation de l'ensemble de la communauté universitaire du site montois à l'élection du recteur a été, selon les autorités académiques, plus que satisfaisante: 74,5% des membres du personnel et 36,3% des étudiants ont exprimé leur choix. Le premier vice-recteur, Bernard Harmegnies, a également été réélu. "Je m'appliquerai durant ce prochain mandat à poursuivre la politique institutionnelle initiée depuis la création de la nouvelle Université de Mons en 2009", a indiqué Calogero Conti. "Cette politique visera essentiellement à consolider l'UMons au sein de la Communauté française, à développer son potentiel tant pédagogique que scientifique en le mettant au service de sa région ainsi qu'à accentuer son développement international." Le recteur de l'UMons était jusqu'ici proposé par les membres du Conseil Académique, composé des seuls représentants du personnel enseignant. Les nouvelles modalités électorales ont été souhaitées par la Fédération Wallonie-Bruxelles en vue d'insuffler davantage de démocratie participative au sein de l'UMons et l'Université de Liège. (Belga)

Nos partenaires