Le rattachement de la Crimée à la Russie est "contre le droit international", selon Merkel

18/03/14 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Le Vif

(Belga) La chancelière allemande Angela Merkel a assuré mardi que le rattachement de la Crimée à la Russie, scellé par un accord historique mardi, était "contre le droit international".

Le rattachement de la Crimée à la Russie est "contre le droit international", selon Merkel

"L'intégration (de la Crimée) dans la Fédération de Russie est, nous en sommes absolument convaincus, contre le droit international", a souligné Mme Merkel lors d'une conférence de presse avec son homologue portugais Pedro Passos Coelho, juste après que le président russe Vladimir Poutine eut signé un traité sur le rattachement de cette péninsule du sud de l'Ukraine à la Russie. "Le soi-disant référendum (de dimanche sur le rattachement de la Crimée) était contre le droit international, la déclaration d'indépendance qui a été acceptée hier (lundi, ndlr) par le président russe était contre le droit international", a-t-elle expliqué. Elle a souligné que les "organisations internationales comme le Conseil de sécurité de l'ONU, l'OSCE, et le Conseil européen" partageaient ce point de vue. La chancelière a néanmoins assuré que le dialogue avec la Russie devait se poursuivre. "Parallèlement aux sanctions prises, nous allons privilégier le dialogue, nous allons privilégier la discussion", a-t-elle martelé. Tout en insistant sur "les divergences de point de vue sur la Crimée" avec la Russie, Angela Merkel a souhaité "une évolution positive en Ukraine en particulier pour la préparation de l'élection" présidentielle anticipée du 25 mai. Le président russe Vladimir Poutine a signé mardi un traité historique rattachant la Crimée à la Russie, avec effet immédiat, faisant fi des sanctions occidentales décrétées la veille contre Moscou. (Belga)

Nos partenaires