Le Qatar en pointe dans l'aide aux rebelles syriens soutient aussi l'aspect humanitaire

04/09/13 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Source: Le Vif

(Belga) Le Qatar, un des pays les plus engagés dans l'aide aux rebelles syriens, partage aussi la priorité belge de fournir une aide humanitaire à la population syrienne en détresse, a affirmé mercredi le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, à l'issue d'une rencontre avec son homologue qatari à Bruxelles.

Le Qatar en pointe dans l'aide aux rebelles syriens soutient aussi l'aspect humanitaire

Le Qatar, qui avec l'Arabie saoudite, livre des armes à la rébellion, "soutient une réaction" militaire à l'usage d'armes chimiques par le régime du président Bachar al-Assad, a-t-il expliqué après un entretien au Palais d'Egmont avec le ministre qatari des Affaires étrangères, Khalid bin Mohammad al-Attiyah. La Belgique souhaite pour sa pour part aussi une intervention, mais dans le cadre d'un mandat octroyé par le Conseil de sécurité de l'ONU. Le gouvernement veut également disposer de preuves sur la responsabilité du régime syrien dans les récentes attaques chimiques avant de s'engager. Selon M. Reynders, son homologue lui a affirmé que Doha disposait lui aussi, par le biais de ses services de renseignement, de preuves de l'utilisation d'armes chimiques par le régime syrien. Mais le Qatar s'est aussi rallié à l'initiative défendue par la Belgique en faveur de l'accès aux soins de santé en Syrie et qui s'est traduite par l'adoption d'une déclaration en ce sens par 49 pays en février dernier à Genève. Le Qatar fait partie, avec dix autres pays, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Turquie et l'Arabie saoudite, du groupe des onze pays Amis de la Syrie. (Belga)

Nos partenaires