Le PTB reproche à Marcourt de vouloir fermer le débat à gauche

19/10/12 à 08:48 - Mise à jour à 08:48

Source: Le Vif

(Belga) Le PTB a répliqué jeudi au ministre wallon Jean-Claude Marcourt, qui a mis en cause son caractère démocratique, lui reprochant de vouloir "fermer le débat à gauche".

"Certains ténors au PS - pas tous heureusement - ne se remettent pas en cause après les résultats du 14 octobre. Ils préfèrent fermer le débat à gauche avant qu'il ne commence, en employant des méthodes de chasse aux sorcières et en essayant de disqualifier un adversaire politique", a affirmé Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. Il répondait ainsi à M. Marcourt qui s'interroge dans Le Vif sur le succès de l'extrême gauche aux élections, pointe du doigt un "danger pour la démocratie" et qualifie le PTB de stalinien. Dans La Libre, le bourgmestre de Seraing et député PS Alain Mathot s'étonnait quant à lui de voir le PTB jouir d'une "omniprésence médiatique" et le nombre de journalistes, tous courants confondus, "qui sont entrés dans leur jeu". Pour Raoul Hedebouw, "MM Mathot et Marcourt devraient d'abord se demander pourquoi un nombre grandissant d'électeurs ont voté pour une force émergente de gauche comme le PTB". Il pointe du doigt la participation gouvernementale du PS, une "diminution des allocations de chômage", une politique "attentiste et d'assistanat fiscal" à l'égard du sidérurgiste Lakshmi Mittal, etc. Le PTB se voit davantage comme un "apport rafraîchissant" à la démocratie en Belgique, ayant soulevé récemment "des révélations qui ont ouvert des débats et brisé certains tabous". (ERIC VIDAL)

Nos partenaires