Le programme SHE destiné à mieux entourer les femmes séropositives

07/06/13 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau programme SHE (Strong, HIV positive, Empowered Women et Strong, HIV positive, Educational Programme) tente d'appréhender les besoins spécifiques des femmes séropositives afin de mieux pouvoir les aider. Cette initiative lancée par la firme biopharmaceutique BMS existe déjà dans 11 autres pays d'Europe. Le programme belge a été présenté vendredi par l'équipe d'experts médicaux. En Belgique, 5.700 femmes sont porteuses du VIH.

Le programme SHE destiné à mieux entourer les femmes séropositives

Les femmes représentent un tiers des diagnostics positifs au VIH en Belgique. Elles sont plus vulnérables face à la maladie que les hommes en raison des différences biologiques, psychologiques et sociales entre les deux sexes. A cela s'ajoutent encore des difficultés spécifiques que sont la grossesse ou la ménopause. Et bien que le HIV bénéficie désormais de traitements plus efficaces, il y a encore trop peu de choses prévues pour les femmes. Le programme SHE a l'ambition de s'atteler à cette tâche. En impliquant plus activement les femmes séropositives, leur qualité de vie devrait s'améliorer. Le soutien mutuel et le "soutien par des pairs" est au centre du programme. Une personne atteinte par le virus en aide une autre. Les personnes sont guidées de façon intensive par une équipe médicale et d'autres femmes séropositives, par le biais d'une "boîte à outils" et de sessions individuelles. Cette méthode devrait aider les femmes à parler de leur maladie, ce qu'elles n'osent souvent pas faire par sentiment de honte ou de culpabilité. "Une enquête démontre qu'elles considèrent les informations données par d'autres femmes partageant leur sort comme fiables et se laissent influencer par celles-ci", explique Ilke De Boel de Sensoa. Les spécialistes du sida seront informés, au sein du SHE, des difficultés spécifiques rencontrées par les femmes séropositives. Les hôpitaux se verront offrir des instruments éducatifs et les aide-soignants seront mieux formés aux soins à apporter à ces femmes. En Belgique, 5.700 femmes sont porteuses du VIH. La majorité d'entre-elles sont originaires d'Afrique sub-saharienne. (Belga)

Nos partenaires