Le président du parlement européen invite le pape à Strasbourg

11/10/13 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

(Belga) Le président du parlement européen Martin Schulz a invité vendredi le pape à se rendre à l'assemblée de Strasbourg pour y faire passer son message de "solidarité", lors d'un entretien largement consacré à Rome au drame de l'immigration clandestine après Lampedusa.

Le président du parlement européen invite le pape à Strasbourg

L'entretien d'une demi-heure entre les deux hommes s'est tenu "dans un esprit extrêmement ouvert" et a porté sur les "problèmes les plus urgents de l'Europe", après le drame de Lampedusa, dont le bilan encore provisoire a atteint vendredi 312 victimes, a afirmé M. Schulz à sa sortie du Vatican. "Nous avons en Europe, avec l'accord de Dublin, des instruments pour maîtriser la question de l'asile politique", mais les instruments et règles manquent pour "la protection temporaire" des immigrés qui affluent de régions "en guerre civile, frappés par des catastrophes naturelles, la faim, le désespoir", a expliqué le responsable social-démocrate allemand. Il faudrait, a-t-il argumenté, renforcer "l'assistance à l'immigration légale", pour lutter mieux contre les réseaux de trafiquants. M. Schulz a ajouté que le pape "avait écouté soigneusement" ce qu'il avait dit mais il n'a pas précisé si François avait accepté l'invitation, alors que les élections pour le parlement européen doivent se tenir au printemps dans les 28 Etats membres. Dans une tribune inédite au quotidien du Vatican, l'Osservatore Romano, M. Schulz a rappelé qu'"il y a 25 ans exactement, le pape Jean Paul II avait prononcé à Strasbourg un discours inspirant, rappelant aux députés leurs devoirs à l'égard de +l'autre+ Europe", l'Europe de l'Est, un an avant la chute du Mur de Berlin. "Son appel a été suivi d'effet et notre continent s'est trouvé réunifié, mais la tâche n'est pas achevée", a fait valoir M. Schulz. "Aujourd'hui, pour le parlement européen, ce serait un immense honneur d'écouter de nouveau le message du Saint Père, ses paroles de solidarité et d'espérance", a-t-il ajouté, alors que les nouveaux défis de l'immigration et des réflexes xénophobes affectent le Vieux continent. (Belga)

Nos partenaires