Le Premier ministre japonais offre un arbre au sanctuaire controversé Yasukuni

21/04/14 à 05:50 - Mise à jour à 05:50

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a offert lundi un arbre au sanctuaire controversé Yasukuni de Tokyo, où sont honorés des morts pour la patrie dont des criminels de guerre condamnés après 1945. M. Abe ne s'est pas rendu sur place en personne mais y a fait déposer un arbre sacré, un "masakaki", à l'occasion de l'ouverture du festival de printemps de ce lieu de culte shintoïste.

Le Premier ministre japonais offre un arbre au sanctuaire controversé Yasukuni

Le Yasukuni célèbre les âmes de 2,5 millions de soldats morts pour le Japon, mais aussi celles de 14 criminels de guerre condamnés par les alliés après la défaite nippone à la Seconde guerre mondiale. Victimes de l'expansionnisme nippon à l'époque, la Chine et la Corée du Sud considèrent ce sanctuaire comme le symbole du militarisme passé de leur voisin qu'ils critiquent vertement lorsqu'un ministre s'avise de s'y rendre. Le très conservateur M. Abe y était allé en personne en décembre dernier pour fêter la première année de son retour au pouvoir. Cette première visite d'un chef de gouvernement japonais depuis 2006 avait enragé Pékin comme Séoul, dont les relations avec Tokyo sont aussi minées par des différends territoriaux. D'après les médias japonais, l'offrande de M. Abe lundi signifie qu'il n'envisage pas s'y rendre de nouveau lors des trois jours de festival de printemps et alors que débute mercredi soir une visite d'État de trois jours du président américain Barack Obama au pays du Soleil Levant, dans le cadre d'une tournée asiatique au cours de laquelle il devrait demander à ses alliés japonais et sud-coréen d'améliorer leurs relations. (Belga)

Nos partenaires