Le pollen toujours bien présent dans l'air

16/07/13 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Le Vif

(Belga) Le pollen est toujours bien présent dans l'air, la floraison des graminées se poursuivant jusqu'en septembre. La période critique pour les personnes qui souffrent du rhume des foins se situe normalement entre mi-mai et mi-juillet, mais cette année, elle a pris du retard en raison du temps frais et pluvieux. "Il est difficile de prévoir la fin de cette période car elle dépend entre autres des conditions météorologiques. S'il continue à faire sec et chaud, la concentration de pollen de graminées dans l'air ne va pas diminuer", a indiqué l'Institut Scientifique de Santé Publique (ISP) mardi.

Le pollen toujours bien présent dans l'air

"En Belgique, on dénombre une vingtaine de plantes allergisantes, dont les graminées et les châtaigniers qui sont actuellement en pleine période de floraison", précise Lucie Hoebeke, collaboratrice à l'ISP. "Lundi, nous avons dénombré 35 grains de pollen de graminées par mètre cube d'air à Bruxelles. La sensibilité individuelle est très variable, mais à partir de 50 grains de pollen de graminées par mètre cube d'air, tous les individus sensibles à ce type de pollen présentent des symptômes allergiques", poursuit-elle. Avant les graminées, le seuil critique de présence de pollen dans l'air avait été atteint mi-avril avec le bouleau. En Belgique, près d'une personne sur quatre est sensible au pollen de graminées et près d'une sur trois au pollen de bouleaux, noisetiers et aulnes, qui sont les plus allergisants. Des traitements existent pour soulager les symptômes des allergies (yeux irrités, nez qui coule, crises d'éternuements), mais il convient de les prendre à temps. Il est également conseillé d'éviter les activités en plein air, de porter des lunettes de soleil, d'éviter de faire sécher le linge au soleil ainsi que de se laver les cheveux avant d'aller se coucher. Il existe par ailleurs une application pour smartphone "Pollen-Info" qui permet aux personnes allergiques de s'informer sur la concentration de pollen dans l'air jusqu'à cinq jours à l'avance. A l'heure actuelle, l'outil a déjà été téléchargé 25.000 fois. (Belga)

Nos partenaires