Le Plan régional d'aménagement du territoire pour le nouveau stade du FC Bruges annulé

20/09/13 à 17:35 - Mise à jour à 17:35

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil d'Etat a annulé le Plan régional d'aménagement du territoire portant sur la construction du nouveau stade du FC Bruges. Il n'aurait pas été suffisamment tenu compte du rapport sur les effets sur l'environnement. Ce qui empêche l'érection d'un stade de football sur le site de Chartreuse.

Selon le rapport sur les effets sur l'environnement, le site choisi par le gouvernement flamand pour accueillir le nouveau stade du Club et du Cercle de Bruges entraînerait les pires conséquences sur l'environnement. Le Conseil d'Etat estime que le Plan régional d'aménagement du territoire ne présente pas assez d'arguments pour justifier le choix du site de Chartreuse. De plus, le Plan ne tient pas suffisamment compte d'une des recommandations du rapport sur les effets sur l'environnement. Ce rapport proposait de prévoir une gare ferroviaire mais le Plan ne considère pas cet aménagement comme obligatoire. Le Conseil d'Etat a décidé de ne pas annuler le Plan dans son ensemble. L'annulation se limite aux chapitres "Oostkampse Baan - Chartreuse" et "Sint-Pietersplas - De Spie". Les 22 autres chapitres sont validés. Le secteur "Sint-Pietersplas - De Spie" est le territoire situé à proximité de l'actuel stade Jan Breydel à Bruges-Sint-Andries. Ce lieu est considéré par le rapport sur l'environnement comme le plus approprié pour l'érection d'un stade. Le Plan régional d'aménagement du territoire y voyait plutôt s'implanter des entreprises. Cet arrêt du Conseil d'Etat laisse ouverte la possibilité de voir cette localisation accueillir tout de même le nouveau stade. La mise à exécution du Plan régional d'aménagement du territoire est suspendue par le Conseil d'Etat depuis le 14 octobre 2011. (Belga)

Nos partenaires